Italiano MENU PRINCIPAL English
Tout sur Luciano Nelli Les membres du groupe Le calendrier mois par mois Les agences, ou écrire par le courrier e par email Les derniers albums de Luciano Nelli Photographies dans le context artistique et durant le temps libre Les derniers videos de Luciano Nelli Luciano Nelli presentateur et/ou invité dans divers programmes Ca s'est passé hier, aujourd'hui, demain. La presse. La maison de disque de Luciano Nelli
Pour naviguer dans le site, il vous suffit d'appuyer sur un de ces boutons et vous visiterez la section choisie
- MISE À JOUR -
LUCIANO NELLI
Vision de sa vie artistique (page 1 de 8)
MENU
BIOGRAPHIE
Lisez
Téléchargez
SA VIE ARTISTIQUE
Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Téléchargez
PHOTOGRAPHIES
HAUTE DEFINITION
Regardez et Téléchargez
Luciano Nelli
Luciano Nelli est né à Pise à l'ombre de la tour qui penche.

Après avoir étudié cinq années le piano, le chant et instruments de musique variés, il commence sa carrière professionelle en jouant de la batterie avec Gianni Morandi, Little Tony et d'autres, mais principalement, il chante ses chansons qui sont déjà très appréciées.

Enfant prodige, il fonde dès 1969 son premier orchestre "I Rainbow" et, en 1970, il compose pour la maison de disque Rca son premier album qui devient N°1 en Amérique du Sud avec la chanson "Ragazzina". Fortement sollicité, il part avec son groupe pour l'Amérique du Sud et le Brésil pendant 2 ans et compose 3 albums pour la Rca (The Master Voice) intitulés "Alta tensione", "Luciano Nelli Rainbow" et "Mi querido amor".

Luciano Nelli parle parfaitement l’anglais, le français et l’espagnol. Grâce à cette diversité de langues, il commence des tournées en Hollande, Belgique, Allemagne, Amérique (New York, Las Vegas et Los Angeles) ainsi qu’au Népal, à la Maison du roi. Dans ses shows, il chante ses chansons, de même que le répertoire classique italien et international.

En 1976, après avoir reçu la laurea en jurisprudence, il part pour Londres où il reste 3 années. Là-bas, pendant un gala de la Princesse Anne, au dancing Barracuda dans Baker Street, il rencontre Monsieur Mills (M.a.m.), lequel lui produit un nouvel album: "Evita", qui inclu la célèbre chanson "Don't cry for me argentina", disque qu'il réinterprète en Italie en 1983 avec le titre "Ritorna".